Merci de désactiver votre bloqueur de publicité celle-ci ne sont pas gênantes et finance en partie le site internet.
Mise a jour terminé Nous somme le Jeudi 22 février 2018

Devenir Premium
Ex : Tomb raider, League of legend



PGW> UNCHARTED 4 : ON A TÂTÉ LE MULTI


 

Tags : PS4, PGW 2015, Aventure
Ce test de PGW> UNCHARTED 4 : ON A TÂTÉ LE MULTI a été réalisé à partir d'une version éditeur.
Qualité du test pour ce jeux : 

Désormais indissociable de l expérience Uncharted, le multijoueur du futur Uncharted 4 était à l'honneur pour cette Paris Games Week 2015, avec une présentation formelle durant la conférence Sony, et en parallèle la mise sous tension des bornes de démo sur le salon. Oui, nous avons enfin pu approcher le jeu PlayStation 4 le plus attendu de l'univers, nous y avons même joué pendant une bonne dizaine de minutes, et on est même en mesure de vous livrer quelques impressions. C'est Byzance.

Des super pouvoirs et des tourelles mobiles à forme humaine : partant du principe que la campe avait tendance à annihiler les rodéos kalash au poing, les développeurs de Naughty Dog souhaitent redynamiser le multi sauce Uncharted avec une série de bonus bien sentis. Les arènes entendent elles aussi profiter de la liberté accrue offerte par le gameplay Uncharted 4, en offrant toujours plus de verticalité grâce aux lancers de grappin, le meilleur moyen de surprendre l'équipe adverse dans son dos ou de fuir face aux regroupements. C'est du moins ce que suggérait ce niveau de jungle finalisé pour la Paris Games Week, l'une des 8 zones prévues au lancement du jeu, avec assez d'alcôves pour se planquer et de précipices pour se suicider. Une arène relativement détaillée pour une action très fluide, même si la vraie baffe viendra sans doute du solo - Naughty Dog a déjà prévenu que le multi vise le 900p / 60 fps, alors que la partie solo devrait tourner en 1080p / 30 fps. Rien à redire question fluidité et netteté de notre côté, même si les modèles et les visages manquaient un peu de détails à ce stade. L'effet multi sans doute.

Pour mieux se mettre les fans de la franchise en poche, il sera évidemment possible d'incarner les figures emblématiques de la série, de Drake à Sully, en passant par Chloe et Elena. Tous seront doublés par le comédien associé, pour envoyer des punchlines au moindre tir à la tête, et tous auront la possibilité de faire appel à un complice géré par l'IA, à condition d'avoir engrangé suffisamment de billets verts en enchaînant frags et larcins. Pas né de la dernière pluie comme notre avatar Sully, nous avions choisi de poster un sniper au sommet d'un temple en ruines, le genre de ruse aztèque qui vous assure un score à peu près positif au terme de la partie. Les tarifs des bonus allant croissant à mesure qu'on y fait appel, mieux vaut savoir vers quel item se diriger avant de caresser le pavé tactile. D'autres acolytes confiés à l'IA viendront pimenter les parties, comme le "Saviour" spécialisé dans les soins, le "Hunter" qui neutralise l'ennemi en l'étranglant et enfin la "Brute", un mercenaire plus cher que les autres, puisqu'il avance machine gun entre les pognes. Nous ne l'avons pas vu en action, mais il sera a priori possible d'opter pour deux sidekicks avant la partie, dont un seul actif, vu le coût et l'avantage positionnel qu'ils représentent.

Et puis il y a les "Mysticals", des pouvoirs spéciaux eux aussi inspirés des reliques les plus prisées dans les précédents Uncharted. Les émanations de gaz de l'El Dorado (Drake's Fortune) ont vocation à débusquer les campouzes, alors que le Djinn d'Uncharted 3 débloque les téléportations et des attaques au corps à corps boostées - oui, il faut encore aller achever son adversaire à terre, quitte à se faire arroser par son associé. La Pierre de Cintamani dérobée à Uncharted 2 agit elle comme un soin temporaire, capable justement de vous relever en cas de pépin. Assez craqué, de notre aveu, tout en sachant qu'il sera en principe possible de modifier ces différentes reliques avant de se frotter au multijoueur.

Ajoutez-y une louche de "monnaie virtuelle" pour faire l'acquisition d'armes, d'items et d'upgrades, avec des micro transactions au lancement pour accélérer leur obtention, et vous obtenez une idée assez précise de ce qui vous attend : un team deathmatch fonctionnel qui épouse la tendance, avec un habillage Uncharted tout autour. Pour équilibrer un peu tout ça et éviter les abus, qu'il s'agisse des micro transactions ou des reliques, Naughty Dog organisera une phase de bêta ouverte du 4 au 13 décembre. L'occasion de collecter de nombreuses données pour peaufiner ce qui sera sans doute le dernier jeu Uncharted du studio. D'ici là, rendez-vous début décembre pour les plus pressés, ou le 18 mars pour la sortie officielle. A moins bien sûr que vous ne soyez déjà dans la file d'attente du stand Paris Games Week, chèche autour du cou et barbe mal taillée...